DE LA ROUTE

Allemagne : Les militants de Greenpeace protestent contre la position allemande sur l'interdiction de la vente de voitures à moteur à combustion dans l'UE.

Toute l'Europe débat actuellement de ce qu'il faut faire et des stratégies à adopter pour faire face au changement climatique de plus en plus évident. Le mois dernier, la Commission européenne a présenté une proposition visant à interdire la production de voitures à moteur à combustion à partir de 2035, tout en permettant aux voitures déjà immatriculées de circuler.

Ce choix, destiné à mettre l'accent sur les voitures électriques, a été accueilli favorablement par la quasi-totalité des États membres (l'Italie étant l'un des seuls à s'y opposer dans un premier temps). Mais après un premier assentiment, même l'Allemagne a fait marche arrière, convaincue que les véhicules électriques ne sont pas le seul moyen de rendre le transport sur roues moins polluant.

Inutile de dire que ce changement de cap a été accueilli avec déception par les associations environnementales, à commencer par Greenpeace qui, le 22 mars dernier, a protesté de manière singulière et incisive

Getty Images
Allemagne : Les militants de Greenpeace protestent contre la position allemande sur l'interdiction de la vente de voitures à moteur à combustion dans l'UE.
Toute l'Europe débat actuellement de ce qu'il faut faire et des stratégies à adopter pour faire face au changement climatique de plus en plus évident. Le mois dernier, la Commission européenne a présenté une proposition visant à interdire la production de voitures à moteur à combustion à partir de 2035, tout en permettant aux voitures déjà immatriculées de circuler. Ce choix, destiné à mettre l'accent sur les voitures électriques, a été accueilli favorablement par la quasi-totalité des États membres (l'Italie étant l'un des seuls à s'y opposer dans un premier temps). Mais après un premier assentiment, même l'Allemagne a fait marche arrière, convaincue que les véhicules électriques ne sont pas le seul moyen de rendre le transport sur roues moins polluant. Inutile de dire que ce changement de cap a été mal accueilli par les associations environnementales, à commencer par Greenpeace, qui a organisé le 22 mars dernier une manifestation originale et incisive.
Getty Images
Allemagne : Les militants de Greenpeace protestent contre la position allemande sur l'interdiction de la vente de voitures à moteur à combustion dans l'UE.
Une installation réalisée par des militants de Greenpeace montre un véhicule utilitaire sport qui semble avoir été enfoncé dans le trottoir devant la porte de Brandebourg, le 22 mars 2023 à Berlin, en Allemagne.
Getty Images
Allemagne : des militants de Greenpeace protestent contre la position allemande sur l'interdiction de la vente de voitures à moteur à combustion dans l'UE
Greenpeace proteste contre la demande du gouvernement allemand de déroger à la nouvelle législation européenne qui interdirait la vente de voitures à moteur à combustion d'ici à 2030. Le ministre allemand des transports, Volker Wissing, demande une exception pour les véhicules pouvant fonctionner avec des carburants dits synthétiques.
Getty Images
Allemagne : Les militants de Greenpeace protestent contre la position allemande sur l'interdiction de la vente de voitures à moteur à combustion dans l'UE.
La position de l'Allemagne peut se résumer au fait que les Allemands ne pensent pas que l'électricité soit la seule et unique voie à suivre, mais qu'il est possible d'exploiter la chaîne de production actuelle d'une manière plus écologique et durable, avec des combustibles de nouvelle génération moins polluants.
Getty Images
Allemagne : Les militants de Greenpeace protestent contre la position allemande sur l'interdiction de la vente de voitures à moteur à combustion dans l'UE.
De toute évidence, les militants de Greenpeace ne sont pas de cet avis, les plus grands groupes environnementaux du monde s'orientant avec confiance vers l'électricité. Ce recul est perçu comme un renoncement de l'Allemagne à des politiques environnementales actives.
Getty Images
Allemagne : Les militants de Greenpeace protestent contre la position allemande sur l'interdiction de la vente de voitures à moteur à combustion dans l'UE.
En Allemagne, c'est l'organisation "Last Generation" qui est la plus active sur le front de la protestation contre les voitures écologiques. En 2022 déjà, ses militants ont organisé 276 barrages routiers sur les routes allemandes.
Getty Images
Allemagne : Les militants de Greenpeace protestent contre la position allemande sur l'interdiction de la vente de voitures à moteur à combustion dans l'UE.
L'Allemagne n'est pas étrangère à ces prises de position fermes. Au début de la crise énergétique due à la guerre russo-ukrainienne, par exemple, le gouvernement a décidé de rouvrir et d'étendre l'utilisation du charbon pour la production d'énergie, ce qui n'était certainement pas un choix écologique mais politique. Cette décision a suscité de vives protestations, y compris de la part de la célèbre activiste suédoise Greta Thunberg.
Getty Images
Allemagne : Les militants de Greenpeace protestent contre la position allemande sur l'interdiction de la vente de voitures à moteur à combustion dans l'UE.
L'Allemagne continue d'affirmer qu'il n'est pas économiquement viable d'imposer un changement aussi radical, et dans un délai aussi court du point de vue de la production. En fait, selon les dirigeants du gouvernement, des solutions intermédiaires seraient préférables, comme l'hybride, qui connaît déjà un grand succès, face aux problèmes actuels et très évidents de l'électrique. En outre, la position allemande est que les véhicules à combustion ne pourront rouler après 2035 que s'ils sont alimentés par des carburants synthétiques.
Page d’accueil
19/04/2024
vin, bière, vin mousseux, champagne
19/04/2024
nouvelles des grands acteurs d'hollywood
19/04/2024
Informativa ai sensi della Direttiva 2009/136/CE: questo sito utilizza solo cookie tecnici necessari alla navigazione da parte dell'utente in assenza dei quali il sito non potrebbe funzionare correttamente.